Autour de la photo

16 septembre 2013

En mal d'inspiration...

 

 « Tout le truc de la photographie est là. Il suffit de partir en chasse l’esprit nimbé de théories sur l’objectif en tant que simple témoin de la Vérité avec un grand V pour revenir avec des images figées, grandiloquentes, qui n’abordent jamais le cœur des choses. Une bonne photo, c’est toujours un accident. Il n’est que de penser aux instantanés coups de poing de Weegee sur les bas-fonds new-yorkais, ou même à la célèbre photo de Capa montrant un républicain espagnol fauché en plein combat, les bras ouverts en croix, frappé d’une balle dans le dos. Leurs plus beaux résultats proviennent d’un éclair, la rencontre brévissime d’une technique impeccable et du simple fait « d’avoir été là ».

En photo, le fortuit est l’essentiel. On peut passer des heures à attendre « la » photo pour finir par constater que le moment attendu ne s’est pas produit, mais découvrir aussi qu’en déclenchant l’appareil pour tuer le temps, on a obtenu quelques prises vibrant d’une spontanéité qui manquera toujours aux compositions les plus léchées. Règle numéro un de cet art : on ne choisit pas le bon moment, on tombe dessus, en priant le ciel d’avoir alors le doigt sur le déclencheur ».


 

_DSC0070

Pour commencer ce blog je publie un extrait de "l’homme qui voulait vivre sa vie" - un roman de Douglas kennedy. Ces quelques lignes refètent pour moi la difficulté de "faire de la photographie" à l'heure où fleurissent des millions/milliards de clichés sortis de nos appareils numériques. Combien d'images ne vont parler qu'à leur auteur?

 

 

 

Prenez 2 minutes pour visiter mon PortFolio, vous pourrez y laisser vos critiques...

Posté par Alain Le Guen à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]